Mars 2012

Rechercher

  • Toutes reproductions partielles ou intégrales sont interdites.
Mars 2012

*****

Maurice c’est la nuit – St Georges Tavern 2010-2012

L’endroit est festif. Les auditeurs se déplacent de plus en plus régulièrement.  Des concerts sont souvent organisés.  Maurice c’est la nuit est au cœur de Paris la nuit.

*****

*****

Maurice c’est la nuit – St Georges Tavern 2010-2012

L’endroit est festif. Les auditeurs se déplacent de plus en plus régulièrement.  Des concerts sont souvent organisés.  Maurice c’est la nuit est au cœur de Paris la nuit.

*****

Mars 2012 Il y a 21 émissions.

Résultats 1 - 21 sur 21.
  • 2012_03_28_St_Georges_Tavern

    « On aura au moins échappé à ça ».

    Dominique Strauss-Kahn poursuit son périple mais n’est plus vraiment présidentiable. Julien regrette l’acharnement contre DSK. Ils considère que les gens de sa catégorie n’ont pas la même vie que nous. Maurice n’est pas d’accord : il faut reconnecter les politiques avec la réalité, les poursuivre lorsque c’est nécessaire. « 1m80 de gonzesse » : Marlène, 43 ans, de Lucerne, rejoint le studio. Pendant que Julien continue à défendre DSK, Maurice se rapproche de Marlène. Esprit Sofitel, quand tu nous tiens !

    On parle nourriture quelques minutes : la faute à Julien qui pense soigner son spleen avec une pizza Sodebo. Maurice : « Même ceux qui la font ils ne la mangent pas, ils la congèlent en se disant qu'ils vont la manger plus tard ». Heureusement, on fait un rapide détour par la Suisse avec quelques fromages du cru dont la prononciation n'est pas retranscriptible par écrit par votre serviteur. Ca a l’air bon en tout cas.

    Maurice prévoit un second tour d'élections entre Mélenchon et Sarkozy - notons-le. Il poursuit son exploration de la Suisse Allemande (le pays, pas Marlène, quoique ...) avec de beaux exemples de prononciation.

    Yann, 33 ans, d'Avon se joint à la conversation. Il est déçu par les spécifications de la nouvelle XBox. C'est l'occasion de regretter le manque d'innovation de l'informatique depuis plusieurs années. Les innovations sont marginales. On tresse toutefois les lauriers du Raspberry Pi.

    On enchaine avec un bref point sur les faux plafonds en cours d'installation chez Yann, dont on apprend qu'il travaille à mi-temps et qu'il a installé 20 prises de courant dans sa chambre, sans compter 4 boutons rien que pour la lumière. L’inquiétude le dispute à l’admiration.

    Bruno, 38 ans de Bordeaux se joint au groupe et demande l'avis de Maurice sur Mélenchon. "Il est fun", répond Maurice, qui voit en Mélenchon un tribun rarement injurieux et qui connait en général ses dossiers. Un Georges Marchais des temps modernes en quelque sorte.

    On écoute « Beast of Burden » des Stones un certain nombre de fois et l’on parle célibat à Paris : la concurrence est rude ! Puis on parle des responsabilités comparées des hommes et des femmes : la gestation est-elle une responsabilité ? Et quand on dit "faire l'amour", de quoi parle-t-on par rapport à la baise ? Du baratin selon Maurice qui prône d’annoncer aux filles le programme qu’on leur propose.

    On parle un moment de Lydie de Chantilly. Est-elle encore amoureuse de Maurice ? Les garçons spéculent.

    Les clubs libertins présentent ils un intérêt ? Chacun y va de sa petite anecdote. On compare ensuite les mérites de quelques cinémas parisiens et de l’intérêt de s’y adonner à des occupations que la morale réprouve.

    Bruno et Yann ont l’air de bien s’entendre, ce qui laisse à penser que le premier pourrait venir découvrir la gare d’Avon. Pour changer, Yann signale que Marlène a une certaine ressemblance avec une célèbre actrice française. Sur ces considérations, on part se coucher.

    Yann, 33 ans, Avon

    Marlène, 43 ans, Lucerne

    Julien, 30 ans, Nantes

    Jocelyn, 53 ans, des Abîmes en Guadeloupe

    Bruno, 38 ans, Bordeaux

    2,00 €
  • 2012_03_13_St_Georges_Tavern

    "Soporifique ou suppositoire ?"

    On commence avec Yann, Michel et un certain Manuel qui s’avère en fait être Gabriel, une connaissance de Yann ! Michel signale que Sarkozy est passé en tête des sondages pour les présidentielles, effet d'une manipulation politique ou politico-mediatique ?

    Gabriel parle de ses activités au lycée, il suit un BTS. Il n'appelle pas de Paris mais de Compiègne et l'on apprend qu'il aime faire des canulars avec Yann sur Fun Radio.

    Maurice accueille Elodie et Maria, deux filles qui passent dans la salle de la Taverne. Elles viennent pour un pot d'adieu à un ami en partance pour Shanghai. Elles sont accompagnées de Julien qui intéresse beaucoup moins Maurice. On parle de l'avenir des 3 nouveaux venus qui étudient le marketing.

    Yann nous raconte avoir fricoté avec un jeune homme asiatique : noterait-il ce dernier au-dessus ou en-dessous de la moyenne ?

    Un long (et ennuyeux pour Maurice) échange s’installe entre Michel et Gabriel. Gabriel envisager de se réorienter vers une faculté d'histoire après son BTS. Il voudrait devenir archéologue. S'il vient à Paris, dans quelle boîte sortira-t-il ? On compare des connaissances sur divers endroits interlopes, dont le célèbre Dépôt.

    Michel tient à connaitre la réaction des autres en cas de rupture amoureuse. Est-il daté ou soporifique ?

    Débat sur la fin de vie ensuite : Maurice rappelle le sort d'Ariel Sharon dont plus personne ne semble s'occuper à part sa famille qui tient à ce qu'on le laisse branché. La discussion se poursuit sur des sujets primesautiers comme l'euthanasie et la peine de mort.

    Gabriel quitte la conversation, Lorrie de Tokyo la rejoint. Il confirme ressentir les effets des problèmes économiques au Japon et en particulier à Tokyo. Maurice se renseigne sur les activités à Tokyo et rappelle que New-Orleans est pour lui « the place to be ».

    Les participants échangent quelques idées à propos de la collaboration et de la résistance en France durant la seconde guerre mondiale. La discussion se poursuit sur des considérations concernant la démocratie en France. Michel en profite pour se faire raccrocher, avec son brio habituel.

    Siam, 26 ans de Nevers se joint à la conversation, pour parler d'immigration et des liens entre immigration et religion. Elle estime que les immigrés doivent pouvoir vivre leur religion librement, alors que Lorrie estime que cela peut justement leur porter préjudice. Maurice donne son interprétation de la place de l'Islam en France et des problèmes qui se posent, notamment le lien que beaucoup de Français font entre Islam et allocations familiales. Il développe également son opinion sur le religion, qui rend les gens agressifs - mais surtout les oisifs. Ce sont les personnes les plus sensibles à ce que proposent les religieux extrémistes et ils se servent de la religion comme d'un outil. Cela ne plaît guère à Siam qui défie Maurice ... et perd. Elle ne fait qu'ouvrir le cortège, car c'est l'heure des conclusions ! Tristan

    Mot-clefs :
    Yann 33 ans Avon, Michel 40 ans Houplines, Manuel 21 ans Paris, Gabriel de Compiègne, Laury 33 ans Tokyo, Siam 26 ans Nevers

    2,00 €
  • 2012-03-30 - St Georges Tavern

    Tes fantasmes doivent être déballés !

     

    Vendredi 30 mars 2012. Soixante-deuxième émission de l’année.

     

    Les filles se sont mises en frais ce soir pour Maurice : étoffes ondulantes, tenues moulantes… Sœur Tristesse et Marlène font monter la température au studio. C’est donc un Maurice guilleret qui salue en chantant les filles du vendredi.

     

    Les filles sont belles, très belles à 20 ans, mais à 40 ? Mélodie, jolie Mélodie, passeras-tu ce cap ? Oui, assure Alphé de Santiago du Chili. Pas sûr, dit Maurice. Par expérience, la quarantaine peut se montrer cruelle, très cruelle… En fait, le problème entre 20 et 40 ans, c’est le mariage ! Justement, Mélodie est sur le tchat. Maurice va lui offrir un joli présent contre 5 oui d’auditeurs. A 21h35, le vœu de Mélodie se réalise. Elle n’en revient pas : c’est un véritable conte de fées ! En grand ordonnateur, Maurice lui rappelle que dans une petite heure, le charme sera rompu.

     

    Retour au studio avec Marlène. L’épopée mauricienne de la belle suissesse touche à sa fin. Que va-t-il se passer quand les douze coups de minuit sonneront ? Maurice imagine plusieurs hypothèses. De la plus sage à la plus explicite, il veut aussi que tu communiques la tienne. Alphé propose une tournée des grands Ducs ; Marc, 35 ans de Lyon, moins conventionnel se montre très… motard ; Jean-Jacques, 47 ans de Laruscade, est plus… radiophonique.

     

    Sexe, sidaction, préservatifs : Jean-Jacques se demande si les filles jeunes - comme Mélodie -  ou expérimentées - comme Marlène -  maîtrisent l’outil. S’ensuit un échange sur les prix, les textures, l’évolution de la taille, le diamètre idéal… Au beau milieu de ces préoccupations très masculines, Marlène nous fait une révélation.

    Yann 33 ans d’Avon débarque alors pour nous parler d’Eva Joly, de son électricien à 200€ et plus. Suivi de loin par le CAA avec Céline, Lucile, Alexandra, Chris et Vincent... Chacun fait sa proposition à Maurice. David de Tourcoing se joint également à eux pour une avant dernière hypothèse sur le devenir de Marlène. Laquelle Maurice va-t-il retenir ? Pour qui sont ces vrombissements en toute fin d'émission ?

     

    Cadeau, révélation, écriture à plusieurs mains du final avec notre héroïne de la quinzaine …Tu découvriras tout cela avec tes images à toi dans ce nouvel épisode de Maurice, C’est la Nuit !

    2,00 €
  • 2012-03-29 - St Georges Tavern

    Si tu as du talent, tu auras du succès.

     

    Jeudi 29 mars 2012. Soixante et unième émission de l’année.

     

    Dans cet épisode Yann d’Avon vient poursuivre la discussion de la veille sur l’avenir de l’Europe. Pour Maurice le concept d’Union Européenne est une idée géniale, mais l’Europe a raté l’occasion de devenir un interlocuteur fort face aux Etats Unis. Maintenant c’est trop tard car chaque pays s’organise de son côté. Mais de l’autre côté de la planète il y a la Chine. Les Occidentaux sont en train de se rendre compte que pour vendre des produits aux Chinois, il faut penser et parler chinois.

    Luca tombe très bien. Il est natif de Barcelone, architecte, et vit à Pékin depuis 12 ans. Maurice toujours très intéressé par la vie à l’étranger, pose plein de questions à Luca qui nous donne son regard de l’intérieur à propos de la Chine. Une vie très éloignée des aprioris qu’on peut s’en faire ici. Luca a commencé par vivre dans une bulle au milieu des expatriés, puis ils ‘est marié avec une Chinoise et s’est complètement immergé dans la vie du pays. On évoque alors en revue tous les pans de la société chinoise en passant par le niveau de vie, l’éducation, les banlieues, les logements, et même la culture populaire. Luca nous rappelle, si le besoin s’en faisait encore sentir, que le business en Chine est financièrement plus intéressant du fait de la taille du marché.

    Alphé du Santiago a vu un reportage sur les motards chiliens, et finalement à Santiago ça se passe à peu près comme à Paris, et sans doute comme partout dans le monde. Yann veut alors remettre sur la table les notions de bonheur et de travail. Il rêve de gagner au Loto pour faire ce qui lui plaît, ou de ne rien faire s’il en a envie, et de s’isoler pendant des périodes très longues. Maurice et Alphé sont en désaccord avec Yann. Pour eux le bonheur est dans l’action et la socialisation. Alphé appuie son propos en évoquant des expériences de la NANA tendant à confirmer que l’Homme est un animal social.

    Maurice, en fin d’émission, se demande ce qu’il va pouvoir cuisinier pour accompagner son rôti de porc. David d’Arles va-t-il le convaincre avec les tomates à la provençale ? Est-ce qu’on roule bien à Pékin ? La vie est elle confortable en Chine ? Marlène de Lucerne sera-t-elle encore la demain ? Vous le saurez en écoutant ce nouvel épisode de Maurice C’Est La Nuit.

    2,00 €
  • 2012-03-28 - St Georges Tavern

    Qu’ils les prennent directement sur le bord de la route

    Mercredi 28 Mars 2012 - Soixantième émission de l’année.

    Aujourd’hui, Marlène, 43 ans, de Lucerne, a mangé des sucreries marocaines au Jardin des Plantes. Marc, 35 ans, de Lyon s’interroge sur le racisme et les religions en France et en discute avec Céline, 45 ans, de Paris.

    Puisque Yann d’Avon est là, le temps est venu de parler des idées d’Eva Joly, de l’obligation de poursuivre la recherche sur le nucléaire et même de feu la Constitution européenne.

    Maurice se préoccupe-t-il de sa santé ? A-t-il des idées sur la conservation des marais poitevins ? Quel est l’intérêt de saler les pommes de terre quand on les saute à la poêle ? Céline aime-t-elle manger en marchant ? Tu le sauras en écoutant ce nouvel épisode de MAURICE C’EST LA NUIT.

    2,00 €
  • 2012-03-27 - St Georges Tavern

    Les gonzesses ont le choix, pas les mecs !

     

    Mardi 27 Mars 2012  – Cinquante-neuvième émission de l'année.

     

    En plein affaire Merah, celle de l’irrésistible DSK revient à la charge.  Cet ex-présidentiable se sentait bien à abri au FMI. Parmi les visiteuses invitées par DSK au FMI, on compte quelques  copines de Dédé La Saumure… Imagine : DSK élu président, quel ministère pour son fournisseur en filles ? La Culture ? On l’a échappé belle quand même !

     

    Julien, 30 ans de Nantes se pointe avec un p’tit coup de blues : entretiens ratés + je-reste-enfermé-chez-moi = idées noires. Débarque alors le dynamique Jocelyn, 53 ans de son paradis en Guadeloupe

    En fait, Julien est surtout venu pour parler du complot et de la manipulation autour de DSK. Pour Jocelyn on touche au domaine du privé. Sauf que… Sauf qu’il va être temps que les politiciens se décident à être irréprochables. On n'a plus les moyens de payer la facture des délires de nos politiques. Il est temps de rendre des comptes et d'en finir avec l'impunité ! D'ailleurs, quand Maurice sera maire de Paris – et c’est pour bientôt – il arrête.

     

    La campagne des présidentielles : une flagornerie ! Selon Maurice, le problème c’est que ce petit pays qu’est la France se prend pour un grand, genre USA. Là-bas, à chaque campagne présidentielle, tu as des gars qui sortent d’on ne sait où avec leur projet et se font connaître. Chez nous, on fait du neuf avec des vieux : les politiciens se présentent comme des nouveaux venus alors que ça fait, 30, 40 ans qu’on voit les mêmes !

     

    Marlène est entrée dans le studio. Désormais, elle s’habille en fille et ce n’est pas Maurice qui s’en plaindra… Ni les auditeurs attentifs : caliente !

     

    Jocelyn a dirigé une radio qui a diffusé MRL en 1997 au temps de la syndication. Depuis il l’a cédée à ses employés, façon Moulinex, et fait tout autre chose. Pendant ce temps, Julien fait ses courses. Qu’a-t-il bien pu mettre dans son panier ? Une chose est sûre pour Maurice : Julien se prépare une nouvelle déception. Marlène de son côté bichonne Maurice avec des Fromages aux noms imprononçables.

     

    Yann d’Avon, 33 ans, en déçu de la Xbox vient remettre sur le tapis ses faux plafonds et y ajoute ses 20 prises électriques installées dans sa chambre…(!)

    Bruno d'Agen veut savoir ce que Maurice pense de Mélenchon. Maurice développe sur le personnage et sa cohérence. D’ailleurs, si tu veux qu’un politique vienne au Studio : invite ce politique et dis-le à Maurice qui se fera une joie de le ou la recevoir ! Mais attention, préviens ce politique ça peut piquer !

     

    Ça tangue soudain au studio : Maurice aime sa musique et te le fais savoir. En boucle.

     

    Quel effet cela a-t-il sur Marlène ? Que pense Maurice des gonzesses du Sud de la Loire ? Pour faire du cul : faut-il être direct façon Maurice ? Le débat est lancé. Les garçons ont chacun leur idée sur les filles, même Yann !

    Mais, mais, on parle de moi d'un coup ?!?

     

    Tu veux les réponses à toutes ces questions ? Alors suis ce nouvel épisode de Maurice, C'est la Nuit !

    2,00 €
  • 2012-03-26 - St Georges Tavern

    Tu étais à l’Happy Hour du 16ème ?

     

    Lundi 26 mars 2016. Cinquante-huitième émission de l’année.

     

    Dans cet épisode Maurice demande ce qu’il s’est passé d’important ce week-end et en ce début de semaine. Maurice est du genre à se vexer et attends qu’on vienne lui répondre. Pierre Marie de Bordeaux, David d’Arles, Serge et Céline de Paris tente de répondre à la question. Le changement d’heure, la progression des Allemands dans le capital d’EADS, les dernières réactions de Sarkozy et Le Pen, les élections au Sénégal et même le tremblement de terre au Chili sont proposées. Mais non ce n’était pas ça.

    Maurice pense que les médias ont une responsabilité dans le comportement de Merah et explique pourquoi. Céline déplore le manque de corps dans la campagne présidentielle. Maurice rétorque que cette période est propice au déferlement de discours que les Français ont très envie de tenir.

    Maurice n’est toujours pas seul dans son studio. Marlène de Lucerne revient en deuxième semaine, après un week-end où elle est allée danser à Bâle, et Emmanuel du Perreux sur Marne est venu déposer un cadeau pour Marlène de Paris. Au cours de l’émission tous les intervenants vont tenter de savoir pourquoi Emmanuel offre un cadeau à la reine du karaoké.

    Dans l’après midi, Maurice a mangé une pomme, une Pink Lady, s’en suit alors un plaidoyer en faveur des OGM et du dopage.

    Emmanuel veut savoir ce qu’est un exilé fiscal. Jean, le spécialiste ès tout et n’importe quoi, se lance alors dans une conférence, puis il en profite pour annoncer une exposition qui lui tient à cœur. Sans succès puisque Maurice n’a aucune envie de se farcir des aquarelles et des structures en glaise. Après l’expertise fiscale de Jean, nous avons droit à un cours de communication. Rien ne nous sera donc épargné ce soir.

    Lydie de Chantilly se glisse dans la porte laissée ouverte par Serge de Paris pour savoir pourquoi Marlène de Lucerne est là tous les soirs depuis huit jours et si elle va rester encore un peu. Lyide est très curieuse. C’est une fille. Ça a au moins le mérite de faire éclater de rire Maurice. Jean continue à divaguer dans le même temps et s’invente un nouveau métier. Quelle est la nouvelle identité de Jean ? Où s’est endormi Maurice ce week-end ? Quel est le cadeau destiné à Marlène de Paris ? Quel est le Toblerone préféré de Maurice ? Vous le saurez en écoutant ce nouvel épisode de Maurice C’Est La Nuit.

    2,00 €
  • 2012-03-23 - St Georges Tavern

    J’ai fait des trucs, des trucs, … Comme Machin Truc, quoi ! (St Jean, bible du menteur d’or, Verset 12.03)

     

    Vendredi 23 Mars 2012 - Cinquante-sixième émission de l’année.

     

    Après la léthargie de l’hiver, les gonzesses sont réveillées et viennent saluer Maurice. En ligne ou en direct, dans le studio du St George’s tavern, elles sont belles et bien là.

     

     

    Sébastien de Pontarllier ouvre le bal avec son téléphone pourri pour remercier le CAA : il est l'un des deux gagnants du concours « Dis-moi pourquoi tu écoutes Maurice et Fais ça bien ». Son cadeau : un T-Shirt Maurice Radio Libre. 

     

    Maurice pense à l’été 2012 et à ses plages qui seront bientôt nettoyées des déjections canines de l'hiver. A ton tour tu vas pouvoir te laisser aller sur le sable et te rouler dedans.

    Quel truc fou pourrait-on faire cet été ? Et si nous restions chez nous, histoire de voir comment c’est pendant les vacances ? Partir cet été pour faire les même choses qu’à l’année, prendre un crédit juste pour se dorer la pilule ailleurs et faire de son bronzage un signe extérieur de richesse...  Et si tu faisais un truc un peu fort, un peu sérieux, pour marquer le coup ?

    Eté comme hiver, le plaisir de Maurice est de tailler la route. Cette année, peut-être qu'il va débarquer chez toi ? Une chose est sûre en tout cas : il va partir à la rencontre de nouvelles gonzesses. Ensemble, ils vivront des moments forts et secrets qui donnent de l’épaisseur à l’existence.

     

    Lucas de Plaisir, mineur de son état, a le goût du risque : il voudrait que Maurice lui donne son avis sur son groupe de musique « The Freshness ». Mélodie du Perreux, fan des Artic Monkeys, s’intéresse à Lucas. Intissare de Châtenay-Malabry également : elle croît reconnaître en Lucas un des deux Lucas qu'elle connaît mais lequel ? Est-ce Lucas - Lucas ou Lucas, le farceur ? C'est alors que Marlène de Lucerne fait une entrée remarquée dans le studio face à un Maurice qui scande son prénom : Marlène ! Ma(r)lède ! Mar(l)rène !

     

    Intissare a le sentiment que Maurice la prend pour une « gourde ». Malgré tout, elle lui confie son fantasme sexuel : baise sur le sable. Mélodie quant à elle, serait partante pour faire du sexe dans l’eau. Marlène est plus mystique : pratiquer 36 va et vient, 9 fois par jour pendant 20 jours sans éjaculation. (Quid du 21ème jour ?)

    Le bal continue avec l’entrée en piste de deux nouvelles gonzesses qui débarquent dans le studio. La soirée gonzesses est complète.

     

    Après les vaches de New York et celles de Botero, Mélodie se sent une âme de coiffeuse. Intissare sera son cobaye. Lucas, quant à lui, a passé la main à Félix, 16 ans qui passe à son tour la main à l'extraordinaire Jean.

    Que vont faire les filles ce week-end ? Maurice assistera-t-il à la réalisation d’un ticket de Métro ? Quels nouveaux talents Jean va-t-il se découvrir ce soir ? Mais qui sont ces deux filles qui débarquent au beau milieu de l'émission ?

    Tu le sauras en écoutant ce nouvel épisode de Maurice, C’est La Nuit !

    2,00 €
  • 2012-03-22 - St Georges Tavern

    J’espère que je me suis bien fait comprendu.

     

    Jeudi 22 Mars 2012. Cinquante sixième émission de l’année.

     

    Dans cet épisode Marlène est toujours dans le studio et elle a troqué sa tenue de campagnard contre des vêtements urbains. L’incroyable (au sens premier du terme) Jean de Paris tient des propos décousus et à faible volume car il a des bébés au dessus et en dessous. Jean a la bouche pâteuse car il a peu de réussir. Il ne veut pas dire pour qui il va voter aux prochaines élections, mais même s’il le disait pas sûr qu’on comprenne. Est-ce que ça a un rapport avec ses achats au Franprix ? Jean a des convictions politiques républicaines, son arrière arrière grand père aurait écrit la constitution. Finalement il dévoile son candidat favori. Jean va voter pour le mec plus intelligent, le plus cultivé, jamais deux sans trois, le plus au courant de ses dossiers et celui qui coutera le moins cher à ses impôts.

    L’incontournable Yann d’Avon vient parler cinéma et plus particulièrement de John Carter, la dernière catastrophe industrielle du groupe Disney. L’inamovible Alphé de Santiago vient se faire engueuler par Maurice car il est en retard et n’a pas écouté le début de l’émission. Nos trois héros vont livrer leur analyse de la situation après la mort de Merah. Jean a visiblement bien compris les informations, Maurice lui donne la note de 12/20. Autre information qui a été éclipsée par les évènements toulousains, SeaFrance est en procès contre certains de ses employés qui se sont servis sur son dos. Yann ne comprend pas comment on peut savoir quels sont les employés concernés par ce procès.

    Mes bien chers frères, mes bien chères sœurs, en vérité Jean vous le dit, nous ne pouvons plus dire n’importe quoi. Il y a une nouvelle loi qui vient de passer : nous n’avons plus le droit de tuer les gens sans raison. Et c’est à cause de ça que Jean fait des demies phrases. En fait Jean c’est Jean Michel Amoitié.  La France n’est plus un Eldorado. Enfin une phrase brève avec un début, une fin et surtout un sens. Mais l’accalmie est de courte durée, Jean se lance dans une explication confuse et couverte par Yann et Alphé.

    En fin d’émission, le CAA entre dans le studio avec en tête de cortège la Femme-cocard, la plantureuse Lucille du Chesnay. Chacun lui donne son truc de grand-mère pour qu’elle puisse soigner son œil. Le CAA est venu les bras chargés de cadeaux pour Maurice. Mais qu’est venue faire le CAA dans le quartier de la Saint George Tavern ? Pourquoi Maurice a passé son BNS ? Ou était Jean le 27 janvier ? Comment Lucille s'est faite ce cocard ? Vous le saurez en écoutant ce nouvel épisode de Maurice C’Est La Nuit.

    2,00 €
  • 2012-03-21 - St Georges Tavern

    Tu ne devrais pas manger de Carambars avant d’aller te coucher

    Mercredi 22 Mars 2012 - Cinquante-cinquième émission de l’année.

    Le temps s’est arrêté à Toulouse et Marlène, 43 ans, de Lucerne, est toujours dans le studio.

    Michel, 40 ans, d’Houplines préfère qu’on l’appelle désormais Andrew et pose beaucoup de questions pour garder la parole pour lui-seul, jusqu’à poser la question de trop pour Marlène, agacée.

    Agacée, certes, mais pas autant que Cédric, 23 ans, de Nangis, particulièrement remonté contre Michel d’Houplines.

    Les multiples et couteux flicages, mesures de sécurité, et autres plans vigipirates n’ont strictement servi à rien : un déséquilibré doté d’armes à feu a tué 7 personnes dont 3 enfants. Maintenant on verse dans le sensationnalisme, tout en oubliant que ce pauvre type a tué un catholique, deux musulmans et quatre juifs par simple désœuvrement.

    Puisqu’il est temps de détendre l’atmosphère, Maurice propose un circuit touristique en batobus et en Vélib’ à Marlène pour son séjour à Paris. Jean, 43 ans, de Paris, appelle, attiré par la conversation sur les Vélibs.

    Il est suivi de Céline qui déteste que Maurice la surnomme Céline “Soupe-au-lait”, 45 ans, de Paris. Elle se vexe, même si elle n’en a jamais goûté. Jean, toujours autant attaqué du carafon est invexable puisqu’il n’écoute pas quand on lui parle et qu’il continue à nasiller et cancanner.

    Malgré tout, Céline parvient à lui expliquer le jeu organisé par le CAA : les micro-trottoirs “Maurice a dit”.

    La réplique de la Statue de la Liberté est-elle située : a) Pont de Grenelle, b) Pont de Mirabeau, c) Place des Tertres ? De quelle année date l’invention du freinage par rétropédalage ? Se fait-on voler son vélo à Paris ? Y a-t-il un marché sous le métro aérien du 18e ? Tu le sauras en écoutant ce nouvel épisode de MAURICE C’EST LA NUIT.

    2,00 €
  • 2012-03-19 - St Georges Tavern

    Il est gonzesse le bonnet.

     

    Lundi 19 mars 2012. Cinquante-troisième émission de l’année.

     

    Dans cet épisode Marlène de Lucerne est dans le studio de Maurice. Marianne de Bordeaux appelle pour parler du massacre de Toulouse. Que va-t-il se passer ensuite ? A l’heure où se déroule l’émission, on ne sait pas grand-chose du profil du tueur et de ses motivations. Du coup Maurice s’intéresse plus à Marlène, à Marianne et à leurs fringues. Marlène porte des chaussures marrons, un pantalon sérieux, un petit veston déstructuré et un tee-shirt à manches longues. On apprend que Marianne fait du rap, mais apprécie aussi le rock, enfin elle aime beaucoup Johnny. Thibault d’Epinay sur Orge tente d’expliquer à Marianne que l’idole des jeunes ne fait pas du rock.

    Céline prend son téléphone dans le but d’annoncer le gagnant du concours lancé par le CAA dix jours plus tôt. Thibault était au meeting de Villepinte et projette éventuellement de s’encarter à l’UMP. Quand la musique résonne dans le studio Marlène en profite pour examiner toute la partie technique du studio.

    Maurice circule souvent dans Paris, mais ne supporte plus les taxis parisiens. Pour leur échapper il est même prêt à prendre le bus. C’est dire. Dans son appartement il se passe des choses étranges, la boîte à clefs a réapparu.

    Thibault préfère s’échapper avant d’entendre Alphé de Santiago parler du Chili. Après les universités nous allons savoir quelles sont les voitures qui roulent au Chili. Il y a un peu de Clio, un peu de Citroën, mais ça coute cinq fois plus cher que la concurrence.

    Yann d’Avon arrive avec son sac d’anecdotes. Premier épisode avec l’histoire de son voisin qui ne paye pas ses charges. Puis après la séance de photos avec Marlène, deuxième épisode : la nouvelle tendance poussant les hommes et les femmes à échanger leurs vêtements. Décidément c’est soirée chiffons à la Saint George Tavern car le débat porte maintenant sur « Les filles qui s’habillent un peu sexy sont-elles considérées comme des cochonnes ? ». Débat quelque peu véhément entre Maurice et Céline.

    Dernier épisode des aventures de Yann : Yann sur son escabeau. Pourquoi Maurice a donné rendez vous à deux filles chez lui ? Quelles seront les nouvelles procédures d’identification pour rentrer chez Maurice ? Combien mesure Marlène ? Alors finalement qui a gagné le concours du CAA ? Vous le saurez en écoutant ce nouvel épisode de Maurice C’Est La Nuit.

    2,00 €
  • 2012-03-16 - St Georges Tavern

    Tu vas sucer des bananes !

    Vendredi 16 Mars 2012 - Cinquante-deuxième émission de l’année.

    Le Dieu de la Technique nous offre ce soir autant de bonheur que nous le méritons. Sauf à Michel, 40 ans, d’Houplines. On lui a fait payer pour euhrien la réparation de son ordinateur, puisque maintenant son écran affiche des rayons verticaux de toutes les couleurs, ce qui lui met le moral à zéro.

    Sans compter que, comme on dit dans le Nord, sa mère “n’est pas bien prise”. Au fait, son don est bien parvenu à MRL.

    Marlene de la Préf’ de Paris, 42 ans, sortant du ciné où elle a vu “Cloclo”, passe au studio pour souhaiter son anniversaire à Maurice avec quasiment deux mois de retard. Le samedi 9 juin elle décollera pour l’aéroport de Yoff à Dakar et Lydie, 41 ans, de Chantilly, pense que Marlène va au Sénégal pour y faire du tourisme sexuel.

    Très bien informée, Lydie sait que dans ce pays d’Afrique de l’Ouest les mecs draguent les femmes seules sur les plages, les maquent, les sautent et qu’après Marlène ne partira plus de là-bas, elle ne va plus revenir, ils vont la travailler au corps. Elle va se faire draguer grave, va poser sa serviette à la plage et au bout de deux secondes en aura 15 autour d’elle qui lui pinceront les fesses. Dixit Lydie.

    Moins prosaïque, Maurice préfère dire : « il y a des filles célibataires qui vont au Sénégal dans le but d’essayer de construire l’histoire qu’elle n’ont pas réussi à construire chez nous et qui rencontrent des garçons qui sont déjà disposés à vivre cette histoire ».

    Et Marlène de finir par admettre qu’elle voyagera cet été au pays de la Teranga dans le but de rencontrer des gens, même si elle n’aime pas trop les noirs.

    Une autre Marlène, 43 ans, de Lucerne, offre à Maurice par Skype un spectacle de marionnettes en Schwiizerdüütsch entrecoupé de Yodel.

    Yann, 33 ans, d’Avon, “vient parler que lui (sic) il a eu des problèmes de téléphone qui ne reconnaît plus sa Sims® (re-sic)” à cause d’un commercial d’Orange.

    Il est un peu parano, le Yann, mais c’est marrant. Sa phobie, c’est une prochaine guerre de religions financée par des Quataris. Et il en est persuadé.

    À combien s’élève le don de Michel d’Houplines ? C’est quoi, le “Schwiizerdüütsch” et le “Yodel” ? Une robe tyrollienne et un muësli bavarois ? Tu le sauras en écoutant ce nouvel épisode de MAURICE C’EST LA NUIT.

    2,00 €
  • 2012-03-15 - St Georges Tavern

    Il y a des jours avec et il y a des jours sans.

     

    Jeudi 15 mars 2012. Cinquante et unième émission de l’année.

     

    Dans cet épisode le téléphone n’est pas content. Pas moyen de le faire fonctionner correctement, mais Maurice a de la ressource et Skype tentera de prendre le relais. Mais ce n’est pas simple tant certains auditeurs ont du mal à comprendre les consignes que Maurice leur a données. Une auditrice voudra même participer à l’émission sans être équipée ni de casque ni de micro. Par bonté d’âme Maurice tait son identité.

    En attendant que tout se connecte comme il faut, Maurice se lance dans un monologue évoquant tour à tout, le travailleur français, les produits made in France et les quelques succès à l’exportation. Ah ça y est on tient notre premier auditeur et, évidement, c’est Alphé de Santiago du Chili qui à l’honneur d’être le premier Skypeur de l’émission. Nous avons droit au traditionnel point météo, ainsi qu’aux conseils techniques d’Alphé. Puis c’est au tour de Julien de Nantes de communiquer avec Maurice. Venu d’abord pour réagir sur le « produire français », Julien nous explique comment avoir des réductions sur les produits Apple, ainsi que du système de garantie de la célèbre marque. Parfois ce n’est pas 2 pour le prix d’un mais 1 pour le prix de 2.

    David de Tourcoing est épaté par les nouvelles technologies en matière de communication. Pour lui les Français sont en retard en ce qui concerne l’utilisation de ces avancées, mais heureusement, pour les jeunes, tout ceci est parfaitement naturel.

    Sébastien de Pontarlier est venu apporter à la Saint George Tavern quelques victuailles à l’attention de Maurice pendant que ce dernier était aux Etats Unis. Sébastien est ravi de son périple parisien, il en a profiter pour visiter quelques monuments de notre capitale : la Tour Eiffel, L’Arc de Triomphe, les Invalides, le Père Lachaise, Philippe Bouvard…

    Maurice invite deux jeunes gens dans son studio. Ludivine et Ludovic font des métiers assez difficiles à comprendre. Que font-ils exactement ? Que s’est il passé à la Saint George Tavern vers 23h15 ? Y’aura-t-il une fille pour finir l’émission ? Maurice s’est il sauvé à l’heure ? Vous le saurez en écoutant ce périlleux et nouvel épisode de Maurice C’Est la Nuit.

    2,00 €
  • 2012-03-14 - St Georges Tavern

    Mercredi 14 mars, Cinquantième émission de l'année

    Maurice débute en parlant de Lejaby, de la fermeture des centrales nucléaires et de l'accident de bus qui s'est produit en Suisse. Des enfants y ont trouvé la mort... C'est juste un accident... Un accident comme avec les centrales nucléaires et qui nous rappelle que l'être humain veut tout contrôler et trouver des responsables.

     

    En ligne, Michel de Houplines, Gabriel de Compiègne et Alphé de Santiago du Chili.Maurice demande à Michel de s'acheter un sonotone. Il lui signale aussi qu'il parle souvent de Nicolas Sarkozy alors qu'il (Michel) ne l'aime pas. Paradoxal, non ?Gabriel vient parler des skins party ( sex drugs alcool). Pour Maurice, c'est comme les soirées bunga bunga. Michel n'y connaissant rien en partouzes, il n epeut pas comprendre explique Maurice.

    Le peuple français fatigue Maurice. Il s'expatrie donc de temps en temps.

    Cette nuit Alphé a vu le film d'animation " Valse avec Bachir " qui l'a franchement marqué.

    Gabriel relance Michel sur Nicolas Sarkozy, Alphé rapporte les propos déformés de Michel hier soir et Maurice noter que les discussions s'enlisent...

    Dans quelques mois le conseil supérieur de l'audiovisuel va lancer la Radio Numérque Terrestre (RNT). La bonne nouvelle c'est qu'on va pouvoir écouter MRL dans nos radios. C'est déjà possible avec un poste wifi à 30 €

    La CMU refusée par les médecins, le SMIC par Mélanchon, Gabriel et les gens superficiels ....

    Intissare de Chatenay Malabry prend la place de Michel et questionne Gabriel Compiègne : sa mère veut déménager là-bas. Maurice s'intéresse à la mère d'Intissare et recherche des photos. Il s'aperçoit surtout qu'il n'a pas celles qu'Intissare a faites...

    Intissare vomit-elle toujours ? Pourquoi la thérapie d'Intissare intéresse-t-elle tant Maurice ? Comment Brigitte de Bière vient ajouter son grain de sel ? Maurice sera-t-il plutôt Rizotto ou Quiche, ce soir ?

     

    Tu le découvriras en écoutant ce nouvel épisode de Maurice, c'est la nuit !

    2,00 €
  • 2012-03-13 - St Georges Tavern

    2,00 €
  • 2012-03-12 - St Georges Tavern

    Je parle presque normalement non ?

     

    Lundi 12 mars 2012. Quarante-huitième émission de l’année.

     

    Dans cet épisode Maurice commence par pousser la chansonnette, puis accueille Yann d’Avon et Siham de Nevers qui a des problèmes de téléphone. L’idole de Yann c’est David Bowie et il veut savoir ce qu’en pense Maurice. Ce dernier n’est pas très friand de Bowie, même s’il en passe quelques morceaux sur Maurice Radio Libre, néanmoins il reconnaît à Bowie le mérite d’avoir su se renouveler, contrairement  à AC/DC qui a pourtant les faveurs de Maurice.

    Siham ne comprend pas pourquoi Maurice l’appelle Petite alors que quelques minutes auparavant il la soupçonnait d’être plus vieille que ce qu’elle annonçait. S’en suit alors une discussion sur l’apparence et le rapport aux autres.

    Mais voilà que débarque notre ami Michel d’Houplines. Il s’inquiète encore de savoir si le don envoyé il y a un mois est bien arrivé jusqu’à Maurice Radio Libre. Mais ce n’est pas le plus important. Gérard Depardieu soutient Nicolas Sarkozy et ça, ce n’est pas normal selon Michel, pas très important en tout cas selon Maurice. Notre Michel national semble très mal en point, les mots arrivent difficilement à sortir de sa bouche, les lettres dans le désordre en tout cas. En l’entendant parler de politique, Michel a un petit quelque chose de Michel Rocard fatigué dans la voix.

    Siham ne sait pas pour qui elle va voter, tout ça est un peu compliqué. En même temps voter quand on n’est pas inscrit sur les listes électorales, oui, c’est compliqué. Sans transition, Yann veut défendre son honneur et sa réputation en justifiant la fréquence régulière de sa vie sexuelle. Michel, toujours très attentif à la vie de Yann, veut savoir si ce dernier va se mettre en coucoubin…en conconbin… enfin en ménage quoi, et voudrait assister à un éventuel mariage.

    Yann et Michel exposent leurs intentions de vote. Michel n’est vraiment pas dans un bon soir et je crains que le soutien qu’il affiche à François Hollande ne desserve plus son favori qu’autre chose. Forcément on en arrive à parler de Sarkozy, de son action, de son avenir. Maurice répète une nouvelle fois pourquoi il va voter Sarkozy et souligne le fait que la France manque de personnages politiques, ce qui est assez inquiétant pour notre démocratie. Michel reproche à Depardieu son discours décousu et alcoolisé. Belle sortie de Michel qui, et c’est bien la première fois de la soirée, n’a pas manqué d’aplomb.

    Julien de Nantes vient prendre la place laissée vacante par Michel pour réagir au meeting de Villepinte. Devant tant de moyens mis en œuvre et les différentes retransmissions télévisées, il avait l’impression de regarder un match de foot. Maurice n’en peut plus de la campagne électorale. Une fois qu’il a lu les programmes des différents candidats, il n’a pas envie de les voir et de les entendre tous les jours jusqu’à l’écœurement. Pour lui les débats ne servent à rien à part assouvir l’envie qu’ont les Français d’assister à des disputes et des invectives.

    Pour Siham la campagne est le moment idéal de discuter des sujets d’actualité. Lesquels ? Combien de gens travaillent dans les diverses filières énergétiques ? Est-ce qu’on y gagnerait vraiment à sortir du nucléaire ? Qui a gagné le tee-shirt MRL via le concours Qui est Meryl ? Et qu’est ce qui met Michel dans cet état là ? Vous le saurez (peut-être) en écoutant ce nouvel épisode de Maurice C’Est La Nuit.

    2,00 €
  • 2012-03-09 - St Georges Tavern

    Je ne peux pas m'imaginer que Tu n'es pas cette personne brillante.

     

    Vendredi 9 mars 2012. Quarante-septième émission de l’année.

     

    Pour cette dernière de la semaine, Maurice a envie de jouer avec toi. Mais attention : si tu n’es pas là, Maurice plie ses gaules et il s’en va. Pire ! Maurice est rancunier.

    C’est une émission ludique qu’il t’offre ce soir, entrecoupée de jeux plus variés les uns que les autres.

     

    Maurice ne peut pas imaginer qu’il se passe des trucs dans notre pays et que tu ne le saches pas. Il s’est donc passé un truc d’important la semaine dernière et dont on en a peu parlé finalement. Il te propose d'entrée de jouer à son jeu :

    But  : trouver de quoi il te parle

    Règle : dire précisément cet évènement et donner ton avis.

    Matériel : les touches de ton téléphone, 10 chiffres dans l'ordre  :  0-1-4-0-2-2-9-4-4-7.

    Indices : geste économique, pays endetté, petit truc qui se signe, comptage.

    Devinette : "ce que l’on a dans les mains n’est pas à nous."

    Nombre de joueurs :  4

     

    Franck du dessous la fenêtre de Maurice participe à sa façon : en mission pour des quinqua anglais en goguette dans la capitale, il passe saluer son meilleur ami. Céline de paris enchaîne et propose  l'accord refusé pour le service minimum Air France. Guillaume de Montpellier s'engage sur le cadeau de plusieurs millions d’euros pour alléger la dette grecque. Simon de Digne-les-bains relance avec le scandale des 5 financiers responsables de la crise de 2008.

     

    A ton avis, nos mousquetaires ont-ils tiré leur épée du jeu ? Maurice va-t-il te donner la solution ou te laisser chercher encore ? Qui vient  calmer le jeu en jouant à sa façon ? Avec quelle fille Maurice va te proposer un nouveau jeu auquel tu peux participer tout le week-end ? Quel autre jeu peut également te faire gagner un T-shirt Maurice Radio Libre ?

     

    Ce vendredi, l'émission est ponctuée de ces moments où tu as la main. Alors si toi aussi tu veux jouer, suis ce nouvel épisode de :Maurice, C’est La Nuit !

     

    En cadeau bonus, tu y découvriras également à qui acheter ta voiture d'occas', l'étrange aventure de Maurice à Cap Canaveral ou encore, quelle tenue il affectionne en mode touriste...

    2,00 €
  • 2012-03-08 - St Georges Tavern

    Je bois le vin de ma mère.

     

    Jeudi 8 mars 2012. Quarante-sixième émission de l’année.

     

    Dans cet épisode Maurice, à la surprise générale, est de retour à Paris, dans le studio basé à la Saint George Tavern. Alphé de Santiago du Chili est là pour accueillir Maurice et nous donne des nouvelles de sa copine chanteuse qui était en tournée aux Etats Unis. Puis c’est Sébastien de Montpellier qui vient parler du Baclofen, un médicament prescrit pour lutter contre l’alcoolisme. Apparemment ce n’est pas efficace à 100 %. Sébastien se l’est fait prescrire par son psychiatre car il se sent sombrer dans l’alcoolisme suite à une déception sentimentale. Il se sent malheureux et se réfugie dans l’alcool pour oublier ses problèmes. Maurice, dans son style direct, lui conseille de mettre ce qu’il faut dans sa vie pour être heureux.

    Lydie de Chantilly, forte de son expérience, vient aussi aider Sébastien à solutionner son problème d’alcool. Sans alcool, la fête est plus folle. Maurice veut connaître les performances de Sébastien. Il est un peu déçu des performances du Montpelliérain mais aimerait quand même connaître la marque de son carburant. Apparemment les parents de Sébastien ont des plus gros moteurs.

    Maurice évoque la fin de son séjour à Miami, son voyage retour en avion et compare les filles de Miami et de Paris. Plus de belles bagnoles en Floride, plus de belles gonzesses dans notre capitale. Sans doute encore un peu déphasé par le décalage horaire, Maurice s’emmêle les pinceaux sur les 24 boutons de sa console, le grand perdant de l’opération est Alphé de Chantilly qui se fait arracher sa place par Louisa de Caen.

    Céline de Paris est à la Saint George Tavern en compagnie de son lapin de combat et de membres du CAA, avec en tête Lucille du Chesnay et son look de secrétaire. Le CAA présenteles nouveaux tee-shirts en vente sur le site de Maurice Radio Libre. Maurice a ramené un Sunpass à Pierre-Marie de Bordeaux qui avait gagné un jeu au cours des émissions précédentes. Le CAA s’affaire autour de l’objet pour deviner ce qu’est un Sunpass.

    Lucille est le mannequin vedette de la soirée, et présente les modèles que les auditrices vont s’arracher sous les flashes et les applaudissements du CAA. Louisa est éventuellement intéressée par un top mais elle regrette que sa taille ne soit pas en stock. Avec son mètre 54 et ses 40 kilos, malgré un bon 85 C, elle s’habille en XS. Puis Louisa voudrait intégrer le CAA mais ne sait pas trop ce que fait le comité ni comment l’intégrer. Céline et Gilles de Causette lui expliquent.

    La fin d’émission est consacré aux couples et les trois mecs mariés de la bande du CAA, les deux Vincent de Paris ainsi que votre serviteur, expliquent comment fonctionnent leurs couples. Est-ce que ça donne envie aux célibataires ici présents ? A côté de qui était assis Maurice dans l’avion ? Quelle est la bonne attitude à avoir à Ocean Drive ? Alors c’est quoi un Sunpass ? Olivier fera-t-il un bébé pour Noël ? Gilles de Causette est-il célibataire ? Les épouses vont-elle répondre à leur mari ? Vous saurez tout ça en écoutant ce nouvel épisode de Maurice C’Est La Nuit.

    2,00 €
  • 2012-03-07 - St Georges Tavern

    Tu ne peux pas rouler avec la peur au ventre, ce n'est pas possible

    Mercredi 7 Mars 2012 - Quarante-cinquième émission de l’année (écourtée par souci technique).

    Il pleut à Miami et il souffle un vent de mystère pour Michel, 40 ans, d’Houplines, qui a envoyé un don à MRL par courrier et a peur qu’il ne soit pas arrivé.

    Michel s’inquiète, Michel est perturbé et réclame un son impeccable pour le confort de son écoute, car il est déjà complètement sourd eud’ l’oreille gauche et que l’oreille droite elle est pas super, super valide, quoi.

    Il travaille à mi-temps dans une médiathèque et le week-end il écrit de très courtes nouvelles. Son premier roman, il l’a écrit à 25 ans, suite à quoi il s’est détaché de la foi.

    Michel n’écrit plus comme quand il avait 29 ans – ni même 30, âge auquel il écrivait peut-être des alexandrins tels que :

    “Robert de Toulouse rappelle, presqu’ému,

    Que la première fois qu’il est intervenu

    Il s’en revenait de Nantes (la digue du...)”

    Robert, 44 ans, de Toulouse, félicite Michel pour ses présumés talents d’écriture, lui prodigue sa connaissance du code typographique et se permet d'évoquer les risque de la surcharge des camions, de la compensation des coussins d’air et du réglage des freins.

     

    Maurice te demande alors de prendre son téléphone et de venir lui dire maintenant tout de suite quelle est l’émission, le moment, la ville qui t’as le plus marqué dans sa promenade de 4 500 bornes à travers le Sud-Est des États-Unis.

    Qui va décrocher son téléphone pour répondre à Maurice ? Ce dernier va-t-il attendre ta réponse encore longtemps ? Fait-il son émission depuis trois semaines depuis un bâteau, une grotte, un sous-marin, ou le Pôle Nord avec un mouchoir collé contre son micro ? Qui un jour a-t-il fait comprendre à Michel que les hasards et les coïncidences n’en sont pas ? Tu le sauras en écoutant ce nouvel épisode de MAURICE C’EST LA NUIT.

    1,50 €
  • 2012-03-06 - St Georges Tavern

    « Je veux bien qu’on discute, mais il y a un moment où faut que tu aies un peu de savoirs. »

     

    Mardi 6 mars 2012, quarante-quatrième émission de l'année.

     

    Maurice en direct du Miami Studio observe l’Hexagone du coin de l’œil. La fête à NeuNeu bat son plein dans cette campagne publicitaire… Pardon : présidentielle. Outre Atlantique, on sent vraiment qu’on se moque de toi. On assiste à une baston entre personnages politiques qui, pour le dire clairement, vire au ridicule. Le clou du spectacle étant la proposition de Marine Le Pen de ne faire rembourser l’IVG (Interruption Volontaire de Grossesse) qu’en cas de viol…

     

    Alphée, Santiago du Chili, 34°C rejoint Maurice au moment ou celui-ci nous raconte sa rencontre avec une gonzesse bitnik : plutôt allumée mais marrante. Elle vit parmi diverses communautés, avoue avoir un peu de caillasse qui tombe régulièrement, cultive ses tomates… Maurice, en ami sensé, ne peut s’empêcher de lui faire remarquer que si ses tomates sont peut-être meilleures, c’est toujours Mosanto qui fait les graines.

    Alphée est également jardinier à ses heures. Au final, il préfère sa bonne grosse grappe de raisin industrielle à celle chétive qui a poussé dans son jardin.

    Retour aux acteurs de la scène politique française avec Céline, 45 ans de Paris et son livreur de Sushis. Le 15 mars prochain, la liste des candidats à la présidence française sera arrêtée et officielle (au passage, je me contenterai d’avoir 41 ans ce jour-là). Désorientée par ce pseudo débat politique, Céline ne sait pas pour qui voter. Et puis cette histoire de dette extérieure qu’on nous a vendue, elle n'en voit pas franchement l'impact sur son quotidien. Pour Alphée, ça se traduit par l’augmentation de tes impôts. Yann 33 ans d’Avon, se joint à l’échange et complète le tableau de nos politiques : Eva Joly, Besancenot, Krivine qu’il a même rencontré et qu’il dépeint comme un révolutionnaire désabusé…   Mais fondateur de NPA* lui apprend Maurice. Un peu contradictoire pour un déçu de la politique, non ?

     

    Mais au fait, qu’est-il arrivé à Besancenot ? Tu veux savoir comment boire un café avec Hollande ? Ce que Maurice pense de nos politiques ? Du Blues ? Ou ce qu’il regarde à la télévision américaine ? Alors suit ce nouvel épisode de Maurice, C’est La Nuit !

    2,00 €
  • 2012-03-05 - St Georges Tavern

    Miami, ce n’est pas les Etats-Unis.

     

    Lundi 5 mars 2012. Quarante-troisième émission de l’année.

     

    Dans cet épisode Maurice est retourné à l’Alliance Française de Miami. Cette fois il a réuni beaucoup de Français vivant dans la ville pour nous parler de leur parcours personnel et professionnel.

    On commence avec Patrick qui est guide à Miami depuis 15 ans et miamien depuis 20 ans. Il vient de Grenoble et trouve que la vie est plus simple, l’univers plus grand que dans sa ville natale. Ça lui parait désormais impossible de revenir vivre en France maintenant qu’il a connu Miami. Puis c’est au tour de Stéphane, lui aussi professionnel du tourisme de se présenter. Il a ouvert une agence de voyages destinée spécialement à la communauté française. Stéphane a toujours une agence à Nice mais il est venu travailler à Miami car Nice l’ennuyait, et puis surtout parce qu’économiquement c’est plus intéressant de monter une affaire aux USA. Tous les jours il se pose la question du retour au France. Il faut croire que pour le moment la Floride a encore ses faveurs. Françoise est une Belge qui bosse dans un organisme qui aide les nouveaux arrivants français à s’installer sur Miami s’ils le souhaitent. Au-delà de cette accueil s’est formé une sorte de club de familles françaises partageant diverses occupations. Maurice leur demande de comparer la vie en Floride et la vie en France, avantage à l’Amérique pour le prix des loyers et la qualité de services, en revanche notre bonne vieille France se distingue au plan de la couverture santé et par un flicage moins permanent. Miami est une ville très diverse mais pas mixte. Les communautés se côtoient sans se mélanger, chacun son quartier.

    Puis viennent Corentin et Claude, deux restaurateurs associés. Corentin avait suivi un BTS Hôtellerie en France et a voulu traverser l’Atlantique à 22 ans pour continuer ses études. Oui mais voilà, pour étudier il faut de l’argent et donc avoir un travail. Corentin a abandonné ses études pour se lancer dans la vie active. Après diverses expériences il a rencontré l’expérimenté Claude, spécialiste du mariage (et du divorce par la même occasion) pour ouvrir deux restaurants à Miami. Tous les deux nous donnent quelques recettes (forcément…) pour parvenir à faire son trou aux States : travail, humilité, travail, observation, travail, travail, travail. Claude se plaît beaucoup à Miami, et ne rentrerait pour rien au monde en France, du moins tant que le taux d’imposition ne change pas.

    On termine avec trois étudiants de l’école d’architecture de Nantes, Adrien, Margaux et Marion qui sont en voyage d’étude pour 3 semaines à Miami. Ils visitent la ville afin de trouver des idées qu’ils pourront présenter dans leur mémoire de fin d’étude. Quels sont les coins qu’il faut absolument visiter en Floride ? Combien d’heures par semaine travaille-t-on à Miami ? Quelle est la différence entre un producteur de cinéma américain et français ? Et qui sont les deux auditeurs qui ont très brièvement pris la parole ce soir là ? Vous le saurez en écoutant ce nouvel épisode de Maurice C’Est La Nuit.

    2,00 €
Résultats 1 - 21 sur 21.