Janvier 2012

Rechercher

  • Toutes reproductions partielles ou intégrales sont interdites.
Janvier 2012

*****

Maurice c’est la nuit – St Georges Tavern 2010-2012

L’endroit est festif. Les auditeurs se déplacent de plus en plus régulièrement.  Des concerts sont souvent organisés.  Maurice c’est la nuit est au cœur de Paris la nuit.

*****

*****

Maurice c’est la nuit – St Georges Tavern 2010-2012

L’endroit est festif. Les auditeurs se déplacent de plus en plus régulièrement.  Des concerts sont souvent organisés.  Maurice c’est la nuit est au cœur de Paris la nuit.

*****

Janvier 2012 Il y a 15 émissions.

Résultats 1 - 15 sur 15.
  • 2012-01-30- St Georges Tavern

    Tu veux que je fasse Franck ? Je peux faire Franck.

     

    Lundi 30 janvier 2012. Vingtième émission de l’année.

     

    Dans cet épisode on retrouve, comme d’habitude, Alphé de Santiago, Bruno de Toulouse et Stéphane de Maisons-Alfort. Son truc à Alphé c’est l’informatique, alors forcément le mouvement Anonymous ça l’interpelle. Il est plutôt contre tandis que Stéphane salue la fonction de contre-pouvoir qu’exerce cette non-organisation de pirates du web.

    Bruno, lui, s’inquiète de la possible arrivée de Marine Le Pen dans le fauteuil de Président de la République. Il se demande si techniquement on peut revenir au Franc, si elle pourrait appliquer son programme. Maurice rassure Bruno à ce sujet. Pour Maurice, Marine Le Pen est la digne héritière de son père, promouvant les mêmes idées, et sa présence médiatique a surtout pour but de décomplexer les électeurs potentiels du Front National. Puis Maurice nous explique pourquoi le langage des politiques est devenu de plus en plus complexe.

    Puis c’est au tour de Lejaby, de la monnaie de Pessac et du rôle de l’Etat Providence de se retrouver sur le comptoir de la Saint George Tavern. C’est la crise et pourtant Rolls Royce n’a jamais vendu autant de voitures, et le nombre de milliardaires atteint un record. L’ambiance dépeinte partout et par tous ne correspond pas tout à fait à la réalité.

    Stéphane de Maisons-Alfort n’a jamais caché sa sensibilité politique et se sent de plus en plus désabusé vis-à-vis des hommes politiques. Inquiet devant l’écart des richesses, déçu par l’intervention de Nicolas Sarkozy, il ne sait plus vers qui se tourner pour l’avenir. S’engage alors une longue discussion sur les entreprises qui veulent grossir toujours davantage et sur la politique énergétique en France.

    Les auditeurs aimeraient que Maurice s’engage en politique mais ce dernier n’a pas le temps. L’appel de la soudure est le plus fort, la France attendra encore un peu. Yann d’Avon reprend la place laissée vacante par Alphé et introduit François Hollande dans la discussion. Chacun autour du comptoir donne son avis sur le personnage, puis quelques autres candidats passent au crible.

    Est-ce que Maurice a aimé J Edgar ? Et qui est John Voight ? Vous le saurez en écoutant ce nouvel épisode de Maurice C’Est La Nuit.

    2,00 €
  • 2012-01-27 - St Georges Tavern

    2,00 €
  • 2012-01-26 - St Georges Tavern

    Je lui fais la toupie.

     

    Jeudi 26 janvier 2012. Dix-huitième épisode de l’année.

     

    Dans cet épisode on retrouve Yann d’Avon, Abdel de Nanterre mais aussi Nadia d’Antony qui se balade dans la rue avec Alexis de Bry Sur Marne. Nadia est à la recherche de l’homme idéal, elle veut des enfants, et se dit prête à attendre sagement l’homme de sa vie. Néanmoins elle envisage d’avoir un bébé toute seule si, à un certain âge, son prince charmant ne venait pas à se manifester. La conversation est rendue difficile par la présence de motards dans l’entourage de Nadia. Tiens, tiens, il y a aussi des motards rue du Faubourg Montmartre devant la Saint George Tavern.

    Surprise ! Des auditeurs, ainsi que des motards attendent Maurice en bas du studio et une balade en moto dans Paris s’improvise. Nous suivons à distance le cortège qui se retrouve coincé Rue de Rivoli. Pendant ce temps là, Abdel profite de l’absence de Maurice pour échafauder un plan dans le but d’enlever Manaudou.

    Maurice fait une halte devant la grande roue de la place de la Concorde puis s’engage dans une montée et descente des Champs Elysées avant de revenir à la Saint George Tavern. Là l’attendent trois pole-danseuses en pleine représentation. Maurice fait monter Hélène, Isobel et Tessa pour faire plus ample connaissance. Les trois danseuses exposent leur art et les différences qu’il y a avec le lap dance. Maurice est un peu déçu que le pole dance n’ait pas une connotation sexuelle à la base, même s’il apprécie beaucoup la performance des ces trois drôles de dames. Au cours de la deuxième représentation, Maurice en bon motard de base qu’il est, ne peut s’empêcher de trouver une dimension sexuelle au pole dance.



    Des auditrices montent alors dans le studio : Céline de Paris, Alexandra du Kremlin, Sophie de Paris (qui malgré sa mauvaise expérience avec Michel est revenue), et l’enseignante à la voix la plus sexy de France et de Navarre : Patricia de Saint Malo. Puis c’est au tour des garçons de pénétrer dans l’antre de Maurice : Mohamed Ali de Maisons-Alfort, Olivier de Paris, ainsi que Nicolas de Cambrai. Maurice se lance alors dans la narration d’une anecdote avec une téléopératrice.

    Comment l’histoire se termine-t-elle ? Que se cache dans le panier à chat que les auditeurs offrent à Maurice pour son anniversaire ? Vous le saurez en écoutant ce nouvel épisode de Maurice C’Est La Nuit.

    2,00 €
  • 2012-01-20 - St Georges Tavern

    2,00 €
  • 2012-01-18 - St Georges Tavern

    Je vais te téléphoner.

     

    Mercredi 18 janvier 2012. Treizième épisode de l’année.

     

    Dans cet épisode de milieu de semaine, nos personnages préférés baignent dans une sorte de douceur toute cotonneuse. Pourtant Alphé de Santiago, 35 degrés dans la journée, ouvre les débats avec pour thème « La France, le pays de la dispute ». Puis c’est l’alcool au volant qui est le centre de la discussion. Céline de Paris entre en piste et souligne la dangerosité des casques audios qui isolent les piétons du reste de la circulation.

    D’un côté les lecteurs mp3, les téléphones portables nous renferment sur nous même mais parallèlement nous sommes entrés dans l’ère de la communication à outrance. Mais avons-nous toujours quelque chose à dire ? Qu’est ce qui a changé pour nous depuis l’avènement de la téléphonie mobile et d’Internet ?

    Simon de Dignes les Bains s’approche alors du comptoir pour réagir à propos du tri sélectif et du recyclage des déchets. Le business de l’emballage, le marketing, les innovations techniques qui n’en sont pas vraiment, tout y passe dans cette étude de la publicité contemporaine. Maurice revient alors sur les systèmes de communications depuis le telex, le Radiocom 2000, le Be Bop et réfléchit sur les possibilités à venir en matière de communications et de commerce. Il se voit bien pouvoir acheter les produits des pubs directement avec sa télécommande.

    La C3 n’a pas les faveurs de Maurice, François Hollande non plus, pas plus que Daniel Craig. Besogneux, soporifique et trop fade. A vous de remettre les qualificatifs dans le bon ordre. Par contre Maurice a essayé l’Autolib’ et a trouvé ça plutôt pas mal. Lorsqu’on arrive à démarrer toutefois. Un peu cher mais plaisant.

    23 heures 15 et toujours pas de Yann d’Avon, mais que ses fans se rassurent, il arrive enfin. Céline et Yann, un grand roman d’amitié qui commence. Non je déconne. Ça se frite un peu mais ça reste mou, Maurice est presque déçu du manque d’entrain que ces deux là mettent à se chicorer.

    Comment empêcher la buée de se coller sur la visière d’un casque de moto ? Vous le saurez en écoutant ce nouvel épisode de Maurice C’Est La Nuit.

    2,00 €
  • 2012-01-17 - St Georges Tavern

    Tu es over wrought

     

    Mardi 17 janvier 2012. Douzième épisode de l’année.

     

    Dans cet épisode on retrouve trois stars de notre feuilleton : l’inévitable Yann d’Avon, l’incontournable Michel d’Houplines et l’incroyable Marlène de Paris. Elle vient demander à Maurice ce qu’elle doit changer en elle pour être bien et se faire des amis. Marlène se prend trop la tête et passe son temps à mesurer, à calculer la qualité des ses relations avec les autres. Yann d’Avon veut en savoir plus sur l’affaire qui ébranle toute le microcosme de Maurice Radio Libre depuis hier. Marion raconte ses aventures avec l’inconnu du bureau et Maurice la félicite pour l’invention de son nouveau concept. Mais comme d’habitude avec Marlène, il y a un os, en l’occurrence ça manque un peu trop de sentiment à son goût.

    Marlène partie se coucher, Michel veut inviter Maurice et Yann à une soirée très particulière. Bien entendu il essuie un refus. Si Christophe de Créteil a une méthode de drague basée sur les bagues, Michel s’appuie plutôt sur le chiffre 8. Yann fait le cobaye, mais j’ai bien peur que le résultat ne soit pas à la hauteur des espérances de Michel. Excitée comme une petite puce, l’empailleur d’Houplines s’en va dans la nuit.

    Yann met les agences de notations sur la table et Maurice nous explique que les promesses des hommes politiques sont intenables par nature. Il s’appuie sur l’exemple d’Arcellor à Gandrange. C’est alors que Louisa de Caen débarque à la Saint George Tavern. Déçue par la politique du gouvernement de Nicolas Sarkozy, elle vient aussi évoquer le racisme dont elle peut être la victime. Jean-Pierre de Deuil La Barre passe la tête par la porte entrouverte et voudrait s’incruster si c’est possible. On apprend alors à connaître Louisa, la Marlène à la mode de Caen. Puis c’est au tour de Jean-Pierre de se présenter. Il gagne sa vie grâce à un site internet, Maurice va y faire un tour et finit par se retrouver dans la section Lingerie d’une grande marque de vente par correspondance.

    En fin d’émission, Maurice évoque un voyage à la Martinique, ses dernières vacances au ski et tente de caser ensemble Louisa et Jean-Pierre. Va-t-il y parvenir ? Que va faire Maurice après l’émission ? Vous le saurez en écoutant ce nouvel épisode de Maurice C’Est La Nuit.

    2,00 €
  • 2012-01-16 - St Georges Tavern

    Ma langue est presque inerte.

     

    Lundi 16 Janvier. Onzième épisode de 2012.

     

    Dans cet épisode on retrouve d’abord Michel d’Houplines avec ses problèmes de prononciation. La vie n’est pas simple avec lui : cloison nasale déplacée, inflammation récurrente à cause de la pipe, il a une hernie hiatale au niveau de l’œsophage, des remontées acides et les genoux foutus suite à un accident de vélo. Et malgré tout Michel drague Jérôme de Billy Montigny venu pousser la porte de la Saint George Tavern. Avant de nous quitter, enfin de partir, Michel est malade mais pas à ce point là, l’empailleur d’Houplines déclame un poème de sa composition. C’est officiel Michel c’est en fait Grand Corps Malade.

    Par la suite Jérôme raconte sa vie d’animateur – DJ. Partagé entre les soirées organisées dans tout le Nord –Pas de Calais et son poste de résident dans une boîte de nuit, Jérôme a fait de sa passion un travail. Quand il ne travaille pas dans la musique, Jérôme fait de la musique puisqu’il prépare un album. Et si vous avez besoin d’un petit coup de main pour votre ordinateur en panne, pas de problème, Jérôme est là. Incroyable ce Jérôme.

    Christophe de Créteil entre dans le bar, et apparemment Yann d’Avon lui manque. Alors pour penser à autre chose il parle toujours et encore du retour du Franc. Maurice lance un appel à l’antenne pour que Yann appelle mais c’est Marlène de Paris qui nous fait une petite visite. Elle intervient pour demander un conseil à Maurice. Marlène a des problèmes de cœur avec un garçon qui ne lui a pas envoyé ses vœux pour la nouvelle année. Mais avec Marlène tout est compliqué, et en plus Maurice est aussi délicat qu’un motard puisse l’être, un coup elle avance, un coup elle recule, comment voulez vous que le garçon l’… embrasse ?

    Le dada de Christophe c’est la mondialisation, il refuse l’homogénéisation des individus. Maurice lui explique alors que la France sans les autres n’est rien. Deux thèses s’opposent : le libre-échange et le protectionnisme. Marlène s’ennuie et n’est pas très intéressée par ce débat. Elle ne veut pas changer le monde car elle ne s’en sent pas capable. Christophe est indigné, et en bon breton qu’il est, se raccroche à un phare.

    Yann d’Avon finit tout de même par arriver, à la grande joie de Christophe. Néanmoins le ton semble monter très rapidement. Ah l’amour vache… Tout ça à cause d’Anne-Sophie Lapix. Comment augmenter de 200 € le revenu des petits salaires ? Mais surtout quelle est la bombe lâchée par Marlène en toute fin d’émission ? Vous le saurez en écoutant ce nouvel épisode de Maurice C’Est La Nuit.

    2,00 €
  • 2012-01-13 - St Georges Tavern

    2,00 €
  • 2012-01-12 - St Georges Tavern

    I’m not a loony guy.

     

    Mercredi 12 janvier. Huitième épisode de 2010.

      

    Dans cet épisode on retrouve Michel d’Houplines, Dom de Portland et Lauri dans le métro tokyoïte. Il faut beau mais frais dans l’Oregon (6 degrés), Michel enchérit avec 9 degrés dans le Nord, mais Maurice met tout le monde d’accord en annonçant 11 degrés à Paris. 

    Dom tenait à réagir au propos de la veille de Christophe de Créteil à propos des délocalisations. Fort de son expérience dans le design, Dom explique qu’il n’est pas seulement question de coût du travail mais aussi du fait que certains pays ne proposent plus un savoir-faire indispensable à l’élaboration de certains produits. 

    Michel tente de se faire accueillir chez lui par Dom. No way ! Pas découragé l’Empailleur d’Houplines invite Lauri à poser sa soucoupe volante dans son jardin. Pas mieux. Ce n’est pas la soirée de Michel. S’engage alors une discussion sur les élections américaines, puis à propos de la politique, du bilan et de l’image d’Obama. Deuxième tentative de Michel pour rendre visite à Dom, pour se faire il fait admirer sa maîtrise de la langue de Chèquespire. Dans un premier temps, Dom, allergique aux frapadingues refuse mais finit tout de même par faire une proposition honnête à Michel. 

    Maurice profite de la présence de deux des expatriés les plus célèbres de notre feuilleton pour qu’ils parlent de leur point de vue de Français de l’étranger. Ont-ils envie de revenir ? Ont-ils changé depuis leur départ ? 

    Dom, parti pour un rendez-vous professionnel, laisse sa place à Mélodie du Perreux. La petite brunette voudrait monter un groupe et vient demander conseil auprès des auditeurs et de Maurice. Ce dernier lui conseille alors de faire de la musique pour le plaisir sans chercher à devenir une star. Lauri doit lui aussi quitter la Saint George Tavern, mais avant Maurice lui pose des questions sur l’immobilier à Tokyo, et en profite pour raconter quelques souvenirs de voyage. 

    C’est la soirée des expatriés puisqu’Alphé de Santiago prend la place laissée vacante par Lauri. Il fait le même constat que ses deux prédécesseurs à l’antenne. Christophe de Créteil, ravi de la personnalité des clients présents dans le bar, prend la parole pour comparer les vies nocturnes cristoliennes et dinardaises. De son point de vue, la Bretagne est la Terre Promise, Maurice plus attiré par les grandes mégapoles ne le voit pas de cet œil. 

    On a failli manquer Yann d’Avon mais heureusement le voilà qui déboule dans l’émission. Il est venu avec son bâton et, dans un reflexe pavlovien, l’agite sous le nez de Christophe. Les coups pleuvent, les vitres tremblent, Mélodie ne pipe pas mot et Maurice est obligé de séparer les deux combattants pour ne pas voir son bar réduit en miettes. 

    Mais où faut-il partir en vacances ? Vous le saurez en écoutant ce nouvel épisode de Maurice C’Est La Nuit. 

    2,00 €
  • 2012-01-11 - St Georges Tavern

    2,00 €
  • 2012-01-10 - St Georges Tavern

    Le Titanic, à coté, c’est un guignol.

      

    Mardi 10 janvier. Septième épisode de 2012.

      

    Dans cet épisode on retrouve d’abord un trio infernal. Yann d’Avon, comme toujours, Michel d’Houplines et Robert de Toulouse. Autant vous dire que pour en placer une ça va être difficile. L’info du jour, c’est le problème de communication des socialistes au sujet du quotient familial. Puisque Maurice C’Est La Nuit est une émission culturelle, on apprend alors comment ça marche. Après une pause musicale Robert et Michel se mettent à échanger. Ou plutôt ils tentent d’échanger dirais-je. Michel torpille le cerveau de Robert et ce dernier préfère tourner les talons pour sortir de ce rond point sans issue dans lequel Michel l’avait embarqué. 

    Alphé de Santiago, 34 ans et 30 degrés, rentre dans le bar. Yann d’Avon se lance dans une diatribe contre la politique familiale en France. Maurice lui explique alors de façon plus claire le principe du quotient familial, de la fiscalité en général et en profite pour relancer son idée d’obligation de consommation. Sortie d’on ne sait où la mère de Michel harangue Alphé et Yann. Le doute s’installe quelque peu, en effet tout le monde pense que Michel a empaillé sa maman depuis longtemps. Alphé, regrettant déjà d’avoir poussé les portes de la Saint George Tavern laisse sa place à Jean de Paris. Egal à lui-même, c’est à dire brouillon et condescendant (en un seul mot pour être gentil…), Jean ne comprend plus du tout ce qui se passe en France avec la Chine et le Qatar. Serions-nous en train de devenir une colonie ? 

    La mère de Michel refait une courte apparition, elle est donc bien vivante. Gilles du magazine Causette est dans le studio de Maurice Radio Libre. Il vient offrir le dernier numéro à Maurice et évoque le bon développement de Causette. De 20 000 exemplaires le tirage est passé à maintenant 100 000 et la distribution est désormais très bien assurée. Par l’entremise des questions de Yann, Gilles présente la ligne éditoriale de Causette. 

    Christophe de Créteil vient retenter sa chance pour un débat sur la mondialisation mais se retrouve à devoir justifier ses intentions de vote à la présidentielle. Et avec Michel dans les parages, ce n’est pas chose facile. Plutôt que de mondialisation, Maurice aborde le sujet de la réindustrialisation. 

    Quel est le plus démocrate entre Christophe et Yann ? Vous le saurez en écoutant ce nouvel épisode de votre feuilleton favori. 

    2,00 €
  • 2012-01-09 - St Georges Tavern

    Gibson ES 235

      

    Lundi 9 Janvier. Sixième épisode de 2012.

      

    Dans cet épisode, c’est d’abord le calme avant la tempête. Sébastien de Pontarlier et Alphé de Santiago du Chili – bon anniversaire Alphé – débarquent paisiblement à la Saint George Tavern. La star chilienne tente de faire démarrer la machine avec le classement des universités de son pays. Petit problème de starter pour Alphé. Puis l’émission arrive à atteindre un rythme de croisière avec divers sujets de sociétés. En partant de la loi, votée aussi par les socialistes, interdisant d’habiter à plein temps dans un camping, Maurice et ses invités discutent du problème de logement et de la situation des Roms en France. Alphé nous permet de comparer avec la politique mise en place au Chili (un toit pour tous). 

    Puis c’est au tour de SeaFrance d’animer le débat. L’entreprise coule et ça provoque quelques vagues en ce moment. Pas de quoi se marrer pour les salariés. N’en jetez plus pour les jeux de mots. Maurice embraye alors sur l’approche française de l’emploi et le rôle de l’Etat Providence. 

    Jusqu’ici tout va bien, le moteur ronronne doucement. 

    Puis David d’Arles et Alexandre de Lille parle de Free à la veille de l’annonce des offres de l’opérateur sur le marché de la téléphonie mobile. Maurice se félicite alors de l’évolution du matériel et de ses usages depuis une bonne quinzaine d’année. Yann d’Avon entre enfin en scène pour évoquer la gestion du patrimoine de l’Etat. 

    C’est lundi, tout est calme et paisible à la Saint George Tavern, pas une embrouille à l’horizon. 

    Une petite dizaine de membres du CAA, venus partager la traditionnelle galette des rois avec Maurice, pénètre alors dans le studio. Et là c’est le drame. Yann, très populaire au sein du CAA, allume une étincelle et le feu d’artifice peut commencer. Paires de tartes, coups de pieds, manchettes, attaques à la chaîne de moto, ça va partir dans tous les sens entre Yann, certains membres du CAA et même Julien de Nantes venu conseiller la petite Elora à propos de ses projets professionnels. La dernière heure de l’émission est très houleuse, tant au téléphone que dans le studio où le couple vedette de notre feuilleton est mis sur le grill par Maurice. 

    Mais qui a eu la fève ? Vous le saurez en écoutant ce nouvel épisode de Maurice Radio Libre 

    2,00 €
  • 2012-01-06 - St Georges Tavern

    2,00 €
  • 2012-01-04 - St Georges Tavern

    Je fais deux fois vingt-deux mètres avec un balun 1 sur 1 

    Mercredi 4 janvier. Troisième épisode de l’an 2012. 

    Dans cet épisode on retrouve deux habitués, Alphé de Santiago du Chili et Urbane de Versailles, ainsi qu’un petit nouveau, Sébastien de Pontarlier. Il fait beau et chaud à Santiago, 32 degrés, c’est le bon moment pour David Beckham et sa Spice Girl d’épouse de faire une apparition dans notre feuilleton. Madame, grande figure de la jet-set mondiale boude la Ville Lumière au profit de la Cité des Anges. On fait alors la connaissance de Sébastien le bizuth, Maurice mène l’interrogatoire. On apprend que Sébastien travaille pour Nestlé, qu’il hésite entre un enfant neuf ou d’occase et que sa femme s’est faite mettre la main au panier par le cowboy de Times Square. A ce propos elle est comment Madame Sébastien ? Courageux, Sébastien envoie des photos à Maurice. Verdict : des gros sourcils, pas mal, gros seins, mais pas sexy. Après une deuxième salve de photos le jugement est revu à la hausse. 

    Quand deux radioamateurs se rencontrent, qu’est ce qu’ils se racontent ? Des histoires de matériels, de certifications, de fréquences, bref personne ne comprend rien, mais c’est assez drôle. Urbane a toujours quelque chose à dire, surtout quand il s’agit de nous raconter l’histoire du chocolat à Meulan à travers les âges. On frise l’indigestion. Qu’importe, sans doute grisé par sa rencontre avec Sébastien, l’urgentiste se laisse aller à révéler des informations confidentielles sur sa vie privée. Il mesure 1 mètre 82. Enfin entre 1 mètre 82 et 1 mètre 90, on ne sait pas trop, des fois que quelqu’un l’alpaguerait avec une toise, il vaut mieux rester prudent. Dans un moment d’égarement Urbane dévoile son identité secrète : F6 Grand Bazar Volontaire. Urbane, t’es foutu, ils vont te retrouver. 

    Maurice profite de la présence de deux hommes mariés pour explorer un territoire qui lui est complètement inconnu : la vie de couple. Dans le même temps, il en profite pour mater des photos d’auditrices. Si la réception de photos et de mini vidéos de filles était un sport, Maurice se positionnerait immédiatement pour une médaille aux prochains JO de Londres. Parce qu’il faut qu’un feuilleton attire la ménagère de moins de 50 ans, on parle de cuisine, de lessive et plus particulièrement de l’entretien des slips d’Urbane. 

    Il est l’heure pour Sébastien de nous quitter et il croise Yann d’Avon sur le seuil de la Saint George Tavern. A peine a-t-il poussé les portes du saloon que Yann met un grand coup de savate à Urbane. Grand Bazar Volontaire vacille dans les cordes, sa voix devient hésitante, chevrotante même. Malgré ce coup d’éclat, Yann ne confirme pas les espoirs qu’il avait suscités en 2012 et sert une de ses anecdotes inintéressantes dont il a le secret. Dommage Yann. 

    Pendant que Maurice regarde sa collection de seins, Alphé et Yann, notre couple star du moment, discutent écologie, énergies renouvelables, et sans qu’on sache pourquoi, ni que cela nous étonne, la discussion dérive sur la beauté des parisiennes. Il est temps de fermer le bal avec un dernier débat autour du chiffre 144. 

    2,00 €
  • 2012-01-03 - St Georges Tavern

    Le bal est ouvert 

    Mardi 3 janvier 2012. Deuxième épisode de l’année 2012. 

    Dans cet épisode, Urbane de Versailles, l’incroyable Michel d’Houplines, rejoints un peu plus tard par Alphé de Santiago du Chili poussent la porte du bar. Michel interpelle immédiatement Maurice au sujet de sa qualité de journaliste et ses supposés a priori négatifs envers les petites villes de provinces. Michel est-il pris de boisson ? Le mystère reste entier. La communication semble difficile car les monologues de Michel, entrecoupés par quelques remarques d’Urbane, monopolisent l’espace sonore en le laissant toutefois vide de sens. L’empailleur d’Houplines se lance alors dans la cascade lexicale et tente la figure « empreinte mnémotechnique »sous le regard amusé de Maurice et les quolibets du chat. Ce n’est plus l’alcoolémie de Michel qui m’inquiète mais sa santé psychique. Alphé, se demandant ce qu’il est venu faire dans cette galère, tourne les talons et cède sa place à l’incontournable Yann d’Avon. Ce dernier engage une discussion à propos de l’Iran. Yann aurait-il pris la résolution en 2012 d’appeler seulement en ayant un sujet sous le bras ? Maurice évoque alors la souveraineté des eaux internationales et la diplomatie dans cette région du monde. L’addition pétrole + capacité militaire fait-elle trembler l’Occident sur ses bases ? 

    Urbane et Michel auraient-ils des choses à cacher ? Maurice Radio Libre bascule en mode Vie Privée Vie Publique et Maurice se demande pourquoi les gens tiennent-ils tant à cacher des informations somme toute assez banales. Le suspense reste entier sur les activités d’Urbane et Michel. Du coup Michel passe Yann à la question, s’intéressant à ses capacités artistiques puis à ses relations familiales. Il semblerait qu’être homo à Houplines soit une épreuve plus difficile à vivre qu’à Avon. Mais Michel, vivre à Houplines est déjà une épreuve en soi non ? 

    Le dernier tiers de l’émission est dédié à deux thèmes chers à Maurice : sa galette des rois et la politique. Yann déclare vouloir voter François Hollande uniquement pour contrer Nicolas Sarkozy. Et son programme alors ? demande Maurice, qui nous conseille plutôt d’avoir un regard argumenté et documenté sur la chose publique au lieu de voter sans réfléchir. 

    Malgré l’appel d’Urbane, aucune fille ne viendra remplacer Michel D’Houplines. Ce n’est que partie remise.  

    2,00 €
Résultats 1 - 15 sur 15.